Écologie relationnelle au travail, une innovation

Des métiers naissent, certains mutent, d’autres disparaissent, des modes de travail épanouissants et d’autres, aliénants, émergent. Reste que :

  • LETIER, C’EST :
    • 3/4 de savoir-faire d’expérience (audace, adaptabilité, astuces, prudence…)
    • 1 patrimoine méconnu et sous-exploité, peu formalisable, mais partageable
    • Le cœur de l’entreprise (ou cœur de métier) qui relie toutes les parties…
  • Plus de 3/4 des connaissances au travail sont cachées (ou tacites) [1].

Le métier, l’entreprise, le travail changent. Les organisations et le management sont remis en cause. La société change vite. Que vont devenir le travail et l’entreprise ?

  • Entreprise agile, dans un environnement de plus en plus rigide ?
  • Entreprise libérée, dans un contexte qui aliène les personnes ?
  • Entreprise solidaire, dans une culture individualiste ?

Arrive la question vitale : « comment mieux coopérer ? »

Et son corrolaire : « pourquoi se priver d’une telle possibilité ? »

Une coopération « équipes-âges-métiers »

Améliore la performance entre :

  • le métier historique et les nouveaux métiers
  • les âges, genres, parcours et cultures
  • le Cœur de Métier et les « fonctions support »

Augmente la cohérence entre :

  • la Gouvernance et le Management
  • les Associés et la Stratégie
  • l’Organisation et les personnes

Questions et pistes pour travailler mieux aujourd’hui

prenez contact !

[1Revue Téléscope n° 16 Hiver 2010 Étude sur l’OCDE (34 pays membres, UE, USA, Canada, Japon, Australie, etc.)